Témoignage de Paul Wachten – 4 novembre 2017 « Dauphins et Apnée delphinienne »

« …Je te parle des dauphins.
J’ai pris du temps de te répondre, merci de ta patience! , car j’ai du mal à mettre en mots ce que j’ai vécu.
Avant tout c’est leur douceur qui m’a et me touche encore profondément. Frédéric nous le disait et j’en ai pris conscience, en me mettant dans l’eau, je rentrerais dans leur espace à eux. Dans le passé j’ai nagé le crawle ou la brasse et traversais l’eau pour aller d’un endroit à un autre. Je surnageais à la surface. Avec l’apnée (j’adore vraiment cette approche dépourvue des bouteilles et de tout l’équipement des « astronautes de la mer » – je m’imagine que tu aimerais beaucoup cette approche pour te connecter avec la mer et son monde – tu as déjà essayé?) j’ai « appris » à plus consciemment intégrer en douceur l’espace vitale de l’autre. Les dauphins une 40′aines m’ont accueilli, entouré et enveloppé, dès notre première sortie dans la mer. J’ai appréhendé leur présence, tailles, comportements, … et je me suis senti accueillis avec mes insécurités tout tranquillement dans une grande paix joyeuse.
En leur présence bienveillante, détendue et accueillante, remplie d’une curiosité sans jugement et m’acceptant tel quel, j’ai pu m’ouvrir intérieurement, m’accueillir avec mes fragilités et dépasser mon état d’insécurité en m’approchant d’eux et en me laissant simplement faire, en me laissant approcher par eux. Je me suis fondu dans leur mouvement et je suis sorti petit à petit de mon carcan… Quelle joie en moi de nager sur le dos sous l’eau en étant doublé par eux de tout les côtés. En moi la joie simple de l’enfant libre et joueur me remplissait et me donnait « des ailes ». Vraiment leur douceur m’a le plus touché et ému.
Il y a comme de l’amour pur, gratuit et en abondance inépuisable que j’ai goûté, savouré et ressenti en moi en leur présence.

Cet amour plein de douceur nous a tous rempli et cette tendresse et douceur est devenue l’expression de nos partages et interactions. Que c’était bon et doux de communiquer et interagir de cette façon.

Oui, tendresse de coeur
et corporelle tout naturel,
oh quel bonheur.
Pour moi qui découvre cette dimension,
enfin en immersion.

La deuxième semaine au centre de Shagra, j’ai l’impression que tu y as été il y a quelques années, ça a été l’approfondissement de la technique de l’apnée delphinienne en face de ce superbe, pour moi, riff de corail et l’après-midi des marchés méditatives dans le désert.
Entre les deux Fred nous a fait découvrir et expérimenter des méditations très rythmées, inspirées par l’Inde et l’approche shamanique, qui me, nous ont ouvert et nettoyé de l’intérieur. Je me sentais cette deuxième semaine beaucoup plus dans un étant flottant rempli de douceur et enveloppé d’amour. Une infinie gratitude d’être en Vie et de me sentir aimé. »

Paul Wachten

Cette entrée a été publiée dans Témoignages. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.